Nou2 - Julie et Chri se marient!

Nou2
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 La passion du classique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ju et Chri
Admin
avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: La passion du classique   Ven 25 Mai - 12:30

En tout cas plus j'écoute Aria de Bach, plus je l'aime!!

Même si à chaque fois,j'entends "everything's gonna be alright, everything's gonna be ok".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nou2.winnerbb.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mar 29 Mai - 3:51

En fait il faut 6 ans de conservatoire pour réussir à ne plus entendre "Everything's gonna be alright, everything's gonna be top cool". Un conseil pour oublier la version de Sweetbox : concentrez-vous sur les nombreuses voix en suivant un instrument isolé tout au long de la chanson.

Edvard Grieg, compositeur norvégien de la fin du 19ème siècle est surtout connu pour sa suite qui accompagnait la pièce de théâtre Peer Gynt, dont est tirée
In the Hall of the Mountain King

Et dans le même ton, Richard Wagner (milieu 19ème) et sa
Chevauchée des Walkiries
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mer 30 Mai - 5:21

Un peu de piano ?
Paganini, compositeur italien du début du 19ème (un violoniste aussi), nous a laissé une petite merveille, que Listz, un hongrois, a retranscrit pour le piano. Et quand un virtuose chinois Yundi Li s'amuse (regardez sa tête, il s'éclate vraiment !) sur ce morceau, ça donne ceci :
La Campanella
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Jeu 31 Mai - 5:52

Schubert, compositeur viennois du début du 19ème nous a laissé en ses 30 ans de vie plus de 1000 oeuvres, dont
Impromptu N°4

Dernièrement nous avons découvert ensemble plusieurs compositeurs du 19ème siècle. Il est temps d'essayer de tenter une classification chronologique.
Les musicologues décomposent l'histoire de la musique classique en 5 temps :
- De 1600 à 1750 : l'époque baroque
- De 1750 à 1820 : l'époque classique
- De 1820 à 1910 : l'époque romantique
- De 1910 à 1983 : l'époque moderne
- Du 18 novembre 1983 à nos jours : l'époque post-Maximienne

Dans les derniers posts, nous avons donc surtout vu des compositeurs de l'époque romantique. Dans l'ordre chronologique :
Franz Schubert
Frédéric Chopin
Franz Liszt
Richard Wagner
Giuseppe Verdi
Antonin Dvorak
Edvard Grieg
Claude Debussy

Il nous reste à voir dans cette époque, principalement : Bellini, Mendelssohn, Schumann, Berlioz, Offenbach, Bizet, Brahms, Strauss, Tchaikovski, Rimski-Korsakov, Faure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Ven 1 Juin - 4:00

Mais nous reviendrons à l'époque romantique plus tard. Faisons les choses dans l'ordre, et intéressons-nous à l'époque Baroque (1600-1750) qui a vu Lully, Pachelbel, Scarlatti, Vivaldi, Bach, et Haendel.

L'Histoire a surtout retenu de Johan Pachelbel (allemagne, fin 17ème) son "Canon et Gigue en ré Majeur pour trois violons et basse continue", plus connu sous le nom de
Canon de Pachelbel


En bonus, la version rock :
Canon par funtwo

Et en bonus 2, un sketch de Rob Paravonian sur ce canon :
Pachelbel Rant
(En anglais violoncelle se dit "Cello")
Et en bonus du bonus 2, si vous aimez Rob Paravonian :
The Friends Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Ju et Chri
Admin
avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: La passion du classique   Sam 2 Juin - 14:42

Ce canon est très joli, surtout le début.
Le guitariste est impressionnant!
Par contre pour le sketch, il parle un peu trop vite pour nous Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nou2.winnerbb.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Lun 4 Juin - 4:04

On continue dans le baroque avec Jean-Baptiste Lully, milieu 17ème, français né à Florence. Voici un extrait de l'opéra "Atys" :
La dance des rêves

Je n'aime pas trop Lully, mais il a tellement influencé la musique européenne qu'on ne peut pas passer à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mar 5 Juin - 2:33

Restons baroque. Scarlatti, compositeur italien, fin 17ème, début 18ème, fut un des précurseurs de la musique "nouvelle" de la période classique, un trait d'union vers le travail de Bach et Beethoven. Voici une de ses sonates

Sonate K.141


PUB PUB PUB
Devant le succès international de cette chronique, j'ai ouvert un blog qui la reprend en différé :
La passion du classique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Ju et Chri
Admin
avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mar 5 Juin - 11:05

J'aime bien les couleurs "sang et or" des bandeaux... C'est de bon gouts ! cheers Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nou2.winnerbb.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mer 6 Juin - 3:55

Mais tout est de bon gout sur ce site ! Y compris le Gloria de Vivaldi (toujours époque baroque, début 18ème)
In Excelsis Deo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Jeu 7 Juin - 8:07

Si l'on continue notre chronologie, on en arrive à Bach. Jean-Sebastien Bach, compositeur et organiste allemand (1685-1750) est considéré par certains comme le père de la musique occidentale, puisque Mozart comme Beethoven reconnaissent en lui un maître insurpassable. Ce n'est pas mon préféré, mais il faut lui reconnaître cet exploit : sa musique est extrêmement rigoureuse, arithmétique, et malgré cette rigidité, son oeuvre est d'une grande richesse harmonique et mélodique. Il a écrit plus de 1000 oeuvres, dont la Toccata et Fugue en ré mineur que je vous ai fait écouter au début de cette chronique.
Aujourd'hui je vous propose un morceau assez représentatif,
Concerto en ré mineur BWV1052

Le pianiste, Glenn Gould, est le meilleur interprète de Bach, surtout connu pour ses enregistrements des variations Goldberg (45 minutes de variations d'un même thème, il faut se les farcir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Ven 8 Juin - 3:47

Georg Friedrich Haendel est un très grand compositeur allemand du début 18ème. Naturalisé anglais, il est passé par l'Italie et la France. C'est un véritable européen : sa musique allie le sens du contrepoint, et la rigueur allemande ; la majesté et l'amplitude française ; l'invention mélodique et la verve italienne.
Deux illustrations :
Sarabande
Hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Lun 11 Juin - 8:44

Nous avons fait un survol assez global de la période baroque. Il est temps d'évoluer et de passer à une très grand époque, l'époque classique (1750-1820), celle de (dans l'ordre chronologique de période prolifique) Haydn, Mozart, Salieri, Beethoven, Paganini, Rossini...

L'autrichien Joseph Haydn (fin 18ème) fut véritablement la charnière entre les deux périodes. Il a su synthétiser tout le travail de ses prédécesseurs baroques, et en même temps projeter ce que serai la nouvelle musique. Cette sonate montre que parfois il était très très en avance sur son temps :
Sonate N°50
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mer 13 Juin - 2:35

Dans la chronologie, on arrive à un compositeur autrichien de la fin du 18ème. Mozart... que dire ? Mieux vaut que vous lisiez sa biographie.

Et comment parler de sa musique ? Salieri le fait mieux que moi :
Salieri parle de la musique de Mozart dans le film Amadeus
Dans cet extrait, il commente ce morceau :
3ème mouvement de la Sérénade pour 13 vents

Nous allons maintenant arrêter le temps, mettre en pause la chronologie, car les prochains posts seront 100% Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Jeu 14 Juin - 3:11

100% Mozart, 2ème épisode.

40ème symphonie, 1er mouvement
Une caractéristique de ce morceau est qu'il n'y a pas d'introduction (appelée l'exposition en musique), Mozart attaque direct dans le développement, et n'y va pas de main morte.

Et voici maintenant la même chose, avec des bouteilles :
Mozart en roller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Ven 15 Juin - 4:08

En 1786, Beaumarchais crée une pièce intitulée "Le mariage de Figaro". L'empereur juge la pièce subversive, même si je ne sais pas ce que ça veut dire, et décide de l'interdire. Cependant, un poête ami de Mozart réussi à convaincre l'empereur d'autoriser la création d'un opéra basé sur cette pièce.
Mozart crée ainsi "Les noces de Figaro".

L'air de Figaro

Malgré le succès, l'opéra est retiré de Vienne après quelques représentations. Mozart part alors à Prague où son opéra connaîtra un immense succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Lun 18 Juin - 3:48

Je n'ai pas grand chose à dire, laissez-vous enrober par cette douceur :
Ave Verum Corpus

Je préfère écouter ça que manger un chocolat, et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mar 19 Juin - 5:46

Entre 1770 et 1774, Mozart a composé une vingtaine de symphonies, suite à de nombreuses commandes. Du fait de ce travail en série, elles ne sont pas toutes à la hauteur de Mozart, et pourtant on a tous dans nos têtes la 25ème symphonie, dont voici le mouvement final :
Symphonie N°25, Allegro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mer 20 Juin - 3:51

J'espère que ce 100% Mozart vous a plu. Mais il est temps de continuer la chronologie. Ludwig von Beethoven (allemand, fin 18ème-début 19ème) est dans la catégorie inclassable. Il a oeuvré sur tous les styles. Il est surtout connu pour ses symphonies, dont la 9ème dont voici un extrait du 4ème mouvement :

Hymne à la joie

Mais c'est surtout au piano grâce à ses sonates dont je vous ai déjà donné un aperçu qu'il a le plus influencé son futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Ven 22 Juin - 4:10

De la même époque que Beethoven, mais italien : Niccolo Paganini. Doué d'une ouïe exceptionnel (capable de déceler une corde très légérement désaccordée dans un orchestre), et d'une souplesse extraordinaire des doigts, il fut sûrement le plus grand des violonistes. Beaucoup de ses professeurs successifs estimèrent qu'ils n'avaient rien à lui apprendre. En tout cas, il a révolutionné l'utilisation de cet instrument.

Voici une oeuvre très romantique jouée par un des seuls violoniste qui a la prétention de lui arriver à la cheville :
Caprice N°24 au violon

Paganini touchait aussi sa bille à la guitare.
Caprice N°24 à la guitare

Dites-moi quelle version vous préférez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Lun 25 Juin - 1:53

Enfin pour clôre l'époque classique, Gioacchino Rossini (Italie, milieu 19ème). Rossini a révolutionné l'opéra en amenant un standard qui sera utilisé pendant très longtemps : ouverture orchestrale, section lyrique lente, section dramatique, et enfin section très rapide et exaltée, d'une grande virtuosité vocale.

Je vous ai déjà proposé l'ouverture de Guillaume Tell. Voici aujourd'hui l'ouverture de son plus célèbre opéra :
Ouverture du Barbier de Séville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mer 27 Juin - 7:44

1800, nous entrons dans une nouvelle ère. Shubert (Viennois du début à la fin de sa courte vie) est considéré comme le premier des romantiques, avec sa musique intériorisée à l'image de sa modestie et de sa discrétion. Fan absolu de Beethoven, il a vécu dans son ombre et est mort un an après en laissant des oeuvres inachevées qui promettaient une géniale avance sur son temps.

Voici un moment musical et une symphonie :
Moment musical N°3
Symphonie N°3, 1er mouvement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Ven 29 Juin - 4:05

Felix Mendelssohn (Allemagne, début 19ème) était très précoce : premier concert public à 9 ans, 13 symphonies et 5 concertos déjà composés à 16 ans, et premier chef d'oeuvre à 17 ans (Songes d'une nuit d'été). Son style est très poétique, souvent nostalgique et mélancolique. Il fut très aimé de son vivant, le compositeur européen le plus célèbre à cette époque, mais mourut à 38 ans. C'est lui qui a composé la marche nuptiale que l'on entend dans les films américains, mais je vous propose un extrait beaucoup moins connu :

Trio en ré mineur, 1er mouvement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Jeu 5 Juil - 8:54

Le roi de la valse, le compositeur Johann Strauss II (Autriche, fin 19ème), fils du compositeur Johann Strauss I, frère des compositeurs Josef Strauss et Eduard Strauss, est le plus connu de la famille.

Tout le monde connait le
Beau Danube Bleu

ainsi que
Les voix du printemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Maxime

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 35
Localisation : Ca c'est la grande question
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: La passion du classique   Mar 10 Juil - 3:18

Etant donné que le maître blog a rattrapé l'élève forum, je vais désormais continuer cette chronique directement sur http://musiklassik.canalblog.com

Merci de votre fidélité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiklassik.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La passion du classique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La passion du classique
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [RÉSOLU] OPERA 9.7 : forcer le site Facebook dans sa version classique
» La poésie, ma passion.
» Favorite musique classique...
» PASSION - CHEVRONS
» Passion de Sable, de Rebecca Moleray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nou2 - Julie et Chri se marient! :: Le mariage en question :: Tout sur les témoins-
Sauter vers: